La relation entre l’ancienne et la nouvelle Alliance, selon saint Thomas d’Aquin

ELDERS Léo
5,00 € each
2000 - Fascicule n°4 2000 - Tome C
580 - 602
Article

La relation entre l’ancienne et la nouvelle Alliance, selon saint Thomas d’Aquin

Article écrit en l'année 2000 par L. J. Elders s.v.d. dans la Revue thomiste n° C, pages 580-602.

Résumé

En se basant sur une longue tradition, saint Thomas souligne l’antithèse entre figura et veritas pour caractériser les rapports entre l’Ancien et le Nouveau Testament. La promesse faite à Abraham s’est réalisée essentiellement dans le Christ. Les biens promis dans l’AT étaient temporels, ceux promis dans le NT sont spirituels. À la suite de l’Épître aux Hébreux, Thomas attribue une importance centrale au changement de sacerdoce et au sacrifice du Christ qui sépare les deux Testaments. Il résume les rapports entre la Loi ancienne et la Loi nouvelle comme ceux entre la promesse et l’accomplissement, l’imparfait et le parfait. L’AT ne donnait pas la grâce, alors que le NT est la présence d’un principe divin dans l’âme du croyant.

Extrait