Comment le Dieu d’Israël est devenu chrétien

Emmanuel Perrier o.p.
5,00 € each
2009 - Fascicule n°4 2009 - Tome CIX
647 - 658
Article
Dieu, Israël, Chrétien

Sous titre

Quelques scholies théologiques à propos d’un livre de R. Bauckham

Résumé

Dans son livre Jesus and the God of Israel, Richard Bauckham met en évidence les procédés théologiques guidant l’exégèse des premiers chrétiens, qui inséraient le Christ à l’intérieur de la confession juive au Dieu Unique. Cette manière de faire était rendue possible par la physionomie particulière du monothéisme du second Temple. La présente étude montre le rôle structurant des notions d’action divine et de relation dans l’établissement d’un authentique monothéisme trinitaire.

Extrait

En 1998, Richard Bauckham, professeur de Nouveau Testament à l’université de Saint-André en Écosse, faisait paraître un livre aux dimensions modestes intitulé God Crucified, Monotheism and Christology in the New Testament (Dieu crucifié, Monothéisme et christologie dans le Nouveau Testament). Il apportait une pierre consistante aux recherches, alors en plein renouveau, sur les relations entre le monothéisme du second Temple et la naissance du christianisme. Proche d’un Larry Hurtado — dont la Somme sur la dévotion au Christ dans les premiers siècles a été récemment traduite —, R. Bauckham se distinguait par une approche théologique des textes bibliques : « Je suis réticent, écrit-il, à l’idée de laisser simplement l’histoire et la théologie suivre leur chemin séparément. »