Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Les articles (17)

Voici les articles n°1-n°2 du tome civ de la Revue Thomiste (publiés en 2004).

Informations supplémentaires

  • Page de début 5
  • Page de fin 9
  • Catégorie Avant-propos
  • Sous-titre Trinitas... A Qua Omnes Veritates Derivantur

Informations supplémentaires

  • Résumé

    Sur la crise de la vérité, le fragment 344 du Gai savoir de Nietzsche contient un diagnostic particulièrement pertinent. Les philosophies immanentistes issues des Lumières aboutissent au nihilisme. On examine d ’ autres symptômes de la crise : relativisme , sécularisation , primat de la sincérité. La réponse est métaphysique, parce qu ’ on ne peut pas parler en vérité de la vérité d ’ un point de vue extérieurà la vérité.

  • Page de début 11
  • Page de fin 26
  • Catégorie Article
€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Informations supplémentaires

  • Résumé

    Cette étude recueille les éléments d’une théologie de la vérité qui soustendent le commentaire de saint Thomas sur l’Évangile de Jean et les expose de façon systématique. L’univers thomiste de la vérité est structuré par le thème de la participation. Dieu y apparaît comme la Vérité première qui se communique, de façon différenciée, tant aux choses que, surtout, aux esprits créés, qui s’accomplissent dans cet accueil de la vérité divine. Cette communication passe historiquement par la médiation du Verbe incarné, Témoin par excellence, auquel l’Esprit de vérité conduit et assimile le croyant.

  • Page de début 141
  • Page de fin 166
  • Catégorie Article
€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Informations supplémentaires

  • Résumé

    Cette étude, en se fondant sur le rapport analogique entre la vérité de la connaissance et la vérité de l’être, entend définir la correspondance ou la conformité entre l’intellect et le réel telle que l’établit formellement et en propre le jugement. Pour ce faire, on souligne fortement la dimension réflexive de la seconde opération de l’esprit, son indivisibilité , la pure relativité de son verbe, et sa fonction existentielle qui est toujours — même dans ses plus humbles modalités — de conformer l’intellect au réel par une visée de l’esse de la chose ut actus et exercé in actu.

  • Page de début 49
  • Page de fin 102
  • Catégorie Article
€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Informations supplémentaires

  • Résumé

    Défini par saint Thomas comme adaequatio rei et intellectus, le vrai ne semble pouvoir qualifier l’agir humain que de façon impropre et dérivée. On tâche de montrer au contraire dans la présente étude que la notion même de vérité spéculative, telle que saint Thomas la formalise, appelle une vérité d’un autre type, non plusadéquation de la chose et de l’intellect, mais ordination de l’intellect et du désir envue d’une action bonne. On examine alors la découverte qui a permis à saint Thomas de concevoir formellement et proprement la vérité pratique comme conformitas ad appetitum rectum et de situer avec exactitude cette conformité dans la vertu de prudence, aux confins de l’intelligence et du désir, à la confluence du vrai et du bien.

  • Page de début 103
  • Page de fin 126
  • Catégorie Article
€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Informations supplémentaires

  • Résumé

    Le P. Bouillard, dans Conversion et grâce (1944), initie une réflexion sur le rapport entre l’immutabilité de la vérité et son expression, variable dans le temps, entre l’unité de la théologie et la multiplicité des systèmes théologiques. Il donne, avec le P. de Lubac, une assise épistémologique à une conception renouvelée de la théologie. Leurs contradicteurs, les Pères Labourdette et Garrigou-Lagrange, en dépit d’une métaphysique commune, se divisent sur la nature du système théologique. Ces quatre lectures divergentes de l’oeuvre de saint Thomas témoignent d’un éclatement des positions thomistes.

  • Page de début 241
  • Page de fin 272
  • Catégorie Article
€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Informations supplémentaires

  • Résumé

    L’éparpillement moderne du sens de la vérité gêne le théologien dans son oeuvre d’unification des savoirs. Saint Thomas présente la vérité à la fois en théologien et en philosophe. La vérité, d’abord accessible à la simple raison, prendra un sens christologique et trinitaire. La révélation chrétienne s’envisage selon trois aspects de vérité : dans son pouvoir révélateur ; dans la cohérence du dessein de Dieu ; dans la multiplication des vérités proposées à la foi.

  • Page de début 205
  • Page de fin 218
  • Catégorie Article
€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Informations supplémentaires

  • Résumé

    En partant de deux encycliques récentes qui soulignent la spécificité de l’homme dans l’ensemble de la création visible, parce que l’homme est un être qui recherche la vérité et juge de sa connaissance, l’auteur montre comment Thomas d’Aquin a lié le désir naturel de connaissance qui habite tout homme, et sa tendance à connaître Dieu. Ce double mouvement s’appuie sur la capacité réflexive de l’intelligence humaine et exprime la constitution dynamique de tout homme , créé à l’image de Dieu.

  • Page de début 29
  • Page de fin 48
  • Catégorie Article
€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Informations supplémentaires

  • Résumé

    Dieu nous est complètement inconnu, mais les propositions que nous formons à son sujet sont vraies. Renoncer au concept n’est pas renoncer au discours, à condition toutefois de mettre en place une métaphysique qui le permette, et une théologie qui en rende raison.

  • Page de début 129
  • Page de fin 140
  • Catégorie Article
€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)
Page 1 sur 2