Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
You are here:Accueil > La revue thomiste > Les publications périodiques > 2005 - Tome CV > 2005 - Fascicule n°3 > Les articles > Noms divins : Les sources de saint Thomas au XIIIe siècle (I)
samedi, 31 décembre 2005 13:00

Noms divins : Les sources de saint Thomas au XIIIe siècle (I)

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Informations supplémentaires

  • Résumé:

    La question des noms divins chez saint Thomas gagne à être abordée à la lumière de ses sources, notamment médiévales, afin de comprendre chaque auteur en vertu d’un fond commun mais aussi par différenciation. Pierre Lombard et les décisions de 1241 se présentent tout d’abord ; Alexandre de Halès est ensuite envisagé. Le Bonaventure et l’Albert le Grand des Sentences seront l’objet d’un prochain article.

  • Extrait:

    Le Dieu nommé, chez Thomas d’Aquin mais aussi chez la plupart de ceux qui se trouvent embarqués avec lui au XIIIe siècle, est-il celui de la philosophie ou bien celui de la théologie ? Est-il nommé proprement ou improprement ? Le processus de nomination comporte-t-il une part de négation importante ou bien négligeable, voire ornementale ? La négation est-elle de plus en plus présente et répartie selon des familles d’esprit ?
    Sont considérés ici comme prédécesseurs de Thomas ceux dont les oeuvres, le précédant de peu, tapissent son paysage intellectuel, et en regard desquelles il a dû se déterminer (Pierre Lombard comme matrice, Alexandre de Halès, Bonaventure, Albert le Grand). Les Sentences sont le passage obligé des jeunes théologiens, elles mettent les auteurs à égalité pour traiter des problèmes. Identique est le texte commenté, semblable l’âge auquel les auteurs s’investissent dans leur commentaire. Le fonds commun est évident, les différences criantes. Il a donc semblé utile à la compréhension de Thomas d’Aquin mais aussi de chacun d’eux d’examiner quelques-uns des Commentaires des Sentences (et des textes qui les complètent) de cette génération.
    Les auteurs sont choisis en raison de leur illustration, et aussi de l’influence qu’ils ont pu exercer sur Thomas. Il a fallu cependant se limiter

  • Page de début: 411
  • Page de fin: 434
  • Catégorie: Article
  • Sous-titre: Les sources de saint Thomas au XIIIe siècle
Lu 1521 fois
HUMBRECHT Thierry-Dominique

Fr. Thierry-Dominique Humbrecht, né à Paris en 1962, dominicain, enseigne au Studium dominicain de Bordeaux, aux Instituts catholiques de Paris et de Toulouse  (professeur), à l’Institut Saint-Thomas-d’Aquin (Toulouse). Docteur en philosophie (Théologie négative et noms divins chez saint Thomas d’Aquin, Paris, Vrin, 2006) et en théologie (Trinité et création au prisme de la voie négative chez saint Thomas d’Aquin, Paris, Parole et Silence, 2011), il collabore à la réédition de certains ouvrages d’Étienne Gilson et à la préparation de ses Œuvres complètes (Vrin).

€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.