Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
You are here:Accueil > La revue thomiste > Les publications périodiques > 2005 - Tome CV > 2005 - Fascicule n°1 > Les articles > Correspondance entre Marie-Dominique Chenu et Étienne Gilson : Un choix de lettres (1923-1969)
samedi, 31 décembre 2005 13:00

Correspondance entre Marie-Dominique Chenu et Étienne Gilson : Un choix de lettres (1923-1969)

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Informations supplémentaires

  • Résumé:

    Entre  1923 et 1972, Étienne Gilson et le P. Marie-Dominique Chenu ont échangé une soixante de lettres. Même si cette correspondance ne forme pas un récit continu, elle apporte un riche éclairage sur l’amitié entre les deux hommes et leurs travaux de médiévistes, ainsi que sur les grands débats intellectuels, politiques et ecclésiaux auxquels ils furent mêlés de près. Cette édition commentée contient une trentaine de ces lettres, les plus importantes.

  • Extrait:

    Nous possédons une soixantaine de lettres échangées entre Marie-Dominique Chenu et Étienne Gilson. Elles sont conservées aux archives du Saulchoir à Paris et aux archives du Collège Saint-Michel à Toronto. Elles ne forment pas un récit continu et la collection est trop incomplète pour faire voir les deux grands médiévistes en conversation directe. Le dialogue est continuellement interrompu et reprend après une année ou plus. Il nous a donc semblé licite d’extraire les trente lettres qui sont les plus intéressantes, qui se prêtent le mieux à la lecture, et d’en faire un ensemble. On trouvera en annexe une brève liste de l’ensemble des lettres et une description de leur contenu. Pour réaliser cette édition d’un choix de lettres de Marie-Dominique Chenu et d’Étienne Gilson, j’ai bénéficié de l’aide indispensable d’un philologue, Morton Gauld, d’un diplômé de français d’Aberdeen, Gael Kervoas, et de la gentillesse de l’archiviste du Saulchoir, Michel Albaric, o.p. Je remercie aussi pour son aide le Carnegie Trust qui m’a permis de rendre visite au Saulchoir.

  • Page de début: 25
  • Page de fin: 88
  • Catégorie: Article
  • Sous-titre: Un choix de lettres (1923-1969)
Lu 1708 fois
MURPHY Francesca Aran

Francesca A. Murphy, née en 1960, est laïque dominicaine. Elle a écrit: Christ, the Form of Beauty, A Study in Literature and Theology (Edinburgh, T & T Clark, 1995) et The Comedy of Revelation, Paradise Lost and Regained in Christian Scripture (Edinburgh, T & T Clark, 2000). Elle est aussi l’auteur d’une biographie d’Étienne Gilson, Art and Intellect in the Philosophy of Etienne Gilson (Columbia, University of Missouri Press, 2004). Elle a édité les Political Memoirs de Aurel Kolnai (Lanham, Rowman and Littlefield,1997) et A Companion to Theology and Religious Studies (Edinburgh University Press, 2002). Elle est la traductrice de Rocco Buttiglione, The THought of Karol Wojtyla, The Man Who Became John Paul II (Grand Rapids, Eerdmans, 1997), ainsi que de Gilles Emery, The Trinitarian Theology of saint Thomas Aquinas. Elle enseigne la théologie systématique dans le département de théologie et d’études religieuses de l’université d’Aberdeen (Écosse).

€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.