Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
You are here:Accueil > La revue thomiste > Les publications périodiques > 2007 - Tome CVII > 2007- fascicule n°3 > Les articles > Théologie trinitaire sive contemplation trinitaire
lundi, 31 décembre 2007 13:00

Théologie trinitaire sive contemplation trinitaire

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Informations supplémentaires

  • Résumé:

    Cette étude recense le maître ouvrage du Père Gilles Emery, o.p., La Théologie trinitaire de saint Thomas d’Aquin (2004). Celui-ci, non seulement
    constitue une remarquable introduction aux intuitions centrales de la synthèse trinitaire de la Summa theologiae, mais aussi, en dialogue avec les problématiques trinitaires contemporaines, il conduit le lecteur à une intelligence savoureuse de ce mystère-source, à l’école de saint Thomas d’Aquin.

  • Extrait:

    C’est un constat d’expérience que pour se risquer en théologie trinitaire d’un pas assuré il faut être, soit un grand théologien, soit un désarmant inconscient. Cela est encore plus vrai lorsque l’on concentre son attention sur la doctrine de saint Thomas, qui a suscité tant et tant d’incompréhensions et de réductions hâtives. C’est pourquoi la synthèse du P. Gilles Emery présentée ici est si précieuse : attentive à toutes les dimensions de la doctrine thomasienne (notamment grâce à l’exploitation des commentaires scripturaires), à son enracinement biblique et patristique, à ses évolutions diachroniques, à son contexte historique, à ses minutieux détails ainsi qu’à ses grandes articulations, elle constitue un ouvrage de référence non seulement parce qu’on devra à l’avenir s’y référer, mais surtout parce qu’on devra s’en inspire. L’A. a conçu ce livre comme une « initiation à la synthèse que le traité de la Somme [de théologie] veut offrir » (p. 13 [trad. angl. : p. 4]), une « introduction » (p. 12 [p. 4]), et ce terme est à prendre en son sens étymologique : il s’agit de nous conduire à l’intérieur d’un mystère à contempler, et du mystère le plus inaccessible à notre intelligence, en même temps que le plus indispensable puisque « la connaissance de la Trinité est le fruit et l’achèvement de toute notre vie » (I Sent., dist. 2, exp. text. ; cité p. 9 [p. 1]). Autrement dit, l’A. n’entend pas seulement nous introduire à la théologie thomasienne sur la Trinité, mais il entreprend plus fondamentalement de nous introduire dans la connaissance du mystère de la Trinité avec saint Thomas pour guide. Ce propos est porté par la conviction que la pensée de l’Aquinate possède une originalité et une pénétration des questions trinitaires telles qu’elle conserve toute son actualité : non seulement elle échappe aux lieux communs qui ont cours depuis ,Théodore de Régnon, mais elle est aussi à même d’entrer en dialogue avec les synthèses contemporaines, tant pour conforter leurs intuitions les plus valables que pour montrer d’où provient que certaines de leurs affirmations sont contestables. Cela dit, seul le lecteur averti pourra deviner cette intention sous-jacente, car l’A. s’est abstenu de toute référence explicite aux dites synthèses, étant suffisamment occupé à traiter un sujet déjà immense à lui seul.

  • Page de début: 419
  • Page de fin: 428
  • Catégorie: Etude
Lu 1726 fois
PERRIER Emmanuel

Le fr. Emmanuel Perrier, o.p., de la Province de Toulouse, enseigne la théologie dogmatique au Studium de Toulouse et à l’Institut Saint-Thomas-d’Aquin.

€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.