Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
You are here:Accueil > La revue thomiste > Les publications périodiques > 2009 - Tome CIX > 2009 - Fascicule n°1 > Les articles > La résurrection au dernier jour selon saint Thomas d’Aquin
jeudi, 31 décembre 2009 13:00

La résurrection au dernier jour selon saint Thomas d’Aquin

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Informations supplémentaires

  • Résumé:

    Depuis plusieurs décennies, des théologiens remettent en question la vision traditionnelle du moment de la résurrection générale. Ils proposent d’identifier le moment de la résurrection au moment de la mort de l’individu (« résurrection dans la mort »). À l’opposé de ces conceptions plus individualistes, saint Thomas d’Aquin, en s’appuyant sur ce qu’il estime être un donné révélé, enseigne que la résurrection aura lieu pour tous en même temps, à la fin du monde, quand le Christ reviendra. Ce faisant, il met en lumière la signification théologique des liens que la personne humaine entretient avec le reste de la création, avec le Christ et avec les autres. Ces trois dimensions (le cosmos, le Christ et la communauté) doivent demeurer centrales pour une béatitude finale qui soit à la fois pleinement humaine et pleinement chrétienne.

  • Extrait:

    Le Seigneur Jésus a promis que ceux que le Père attire à lui seront ressuscités « au dernier jour » (Jn 6, 44). Dans cette attente, saint Paul nous a conseillé de nous réconforter les uns les autres, avec l’assurance que les morts ressusciteront lorsque le Christ viendra (cf. 1 Th 4, 14-18). Depuis un siècle, ce donné de foi concernant la résurrection et son insertion dans le temps — ou plus exactement à la fin du temps — a été l’objet d’un intérêt soutenu de la part des théologiens. L’attention s’est particulièrement concentrée sur l’idée traditionnelle d’une période intermédiaire entre la mort individuelle et la résurrection, période durant laquelle le sujet existe comme âme dépourvue de corps, dans un état qui a pu être qualifié de béatitude parfaite. Le fait de considérer
    une telle existence désincarnée comme un état de perfection a été soumis à la critique.

  • Page de début: 55
  • Page de fin: 78
  • Catégorie: Article
Lu 2967 fois
KROMHOLTZ Bryan

Le fr. Bryan Kromholtz, o.p., docteur en théologie, est Professeur assistant à la Dominican School of Philosophy & Theology à Berkeley et membre de la faculté doctorale de la Graduate Theological Union. Il est l’auteur de On the Last Day, The Time of the Resurrection of the Dead according to Thomas Aquinas (Academic Press Fribourg, 2010). Régent d’études de la province du Très-Saint-Nom de Jésus (Californie), il est membre de la Commission Permanente pour la Promotion des études.

€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.