Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
You are here:Accueil > La revue thomiste > Les publications périodiques > 2013 - Tome CXIII > 2013 - Fascicule n°1 > Les articles > L’articulation entre la loi éternelle et la loi naturelle dans les manuels thomistes d’avant Vatican II
mardi, 31 décembre 2013 13:00

L’articulation entre la loi éternelle et la loi naturelle dans les manuels thomistes d’avant Vatican II

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Informations supplémentaires

  • Résumé:

    Dans la plupart des manuels thomistes de philosophie et de théologie morale d’avant Vatican II, le rapport entre loi naturelle et loi éternelle tel qu’il est exposé par saint Thomas n’a pas été bien compris. La loi naturelle est réduite à la loi éternelle considérée dans ses effets et, chez l’homme, doué de raison, à la simple lecture, faite par la raison de l’homme, de la nature humaine. Elle n’est qu’une connaissance purement passive, et non pas une capacité «active», propre à l’homme, de connaître le bien et le mal et de s’autodiriger vers son accomplissement. La raison humaine se voit refuser le titre d’auteur véritable, quoique subordonné, de la loi naturelle. Il en résulte une conception hétéronome et physiciste de la loi naturelle.

  • Extrait:

    Notre propos est de caractériser l’articulation entre la loi éternelle et la loi naturelle telle qu’elle apparaît dans les manuels thomistes de théologie morale et de philosophie morale en usage juste avant le concile Vatican II à la lumière des questions 90-97 de la Ia-IIae de la Summa theologiae, auxquelles tous ces manuels se réfèrent. Nous analyserons cette articulation telle qu’elle apparaît chez saint Thomas, mais après avoir situé historiquement les concepts de loi éternelle et de loi naturelle tels que saint Thomas les reçoit. Puis nous étudierons cette même articulation telle qu’elle apparaît dans les manuels thomistes de théologie morale et de philosophie morale en usage avant et pendant le concile Vatican II.

  • Page de début: 47
  • Page de fin: 82
  • Catégorie: Article
Lu 1670 fois
RAMBERT Paul

Paul Rambert, né en 1961, est diplômé de l’École Nationale des Ponts et Chaussées (1985). Ordonné prêtre en 1991, il est incardiné dans la Prélature de la Sainte Croix et Opus Dei. Après avoir obtenu un doctorat à l’Université pontificale de la Sainte-Croix, il a enseigné la théologie morale. Il a publié : « La loi comme ordinatio rationis dans les manuels d’avant Vatican II » (Revue thomiste, 2009), « L’articulation entre la loi éternelle et la loi naturelle dans les manuels thomistes d’avant Vatican II » (Revue thomiste, 2013).

€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.