Revue doctrinale de théologie et philosophie
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
You are here:Accueil > La revue thomiste > Les publications périodiques > 2001 - Tome CI > 2001 - Fascicule "Surnaturel: controverse" > Les articles > La théorie des limbes et le mystère du surnaturel chez saint Thomas d’Aquin
lundi, 31 décembre 2001 13:00

La théorie des limbes et le mystère du surnaturel chez saint Thomas d’Aquin

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Informations supplémentaires

  • Résumé:

    Les théologiens du XIIIe siècle tiennent que les enfants morts sans baptême se trouvent dans un état définitif où ils sont tout à la fois privés de la béatitude surnaturelle et exempts de toute souffrance spirituelle, jouissant même d’une certaine joie naturelle. Pour rendre raison de cet état paradoxal, saint Thomas recourt, dans le Scriptum, à une explication fondée sur la sage résignation. Mais, dans le De malo, il invoque plutôt l’ignorance radicale de la destinée surnaturelle manquée. La plupart des théologiens, même thomistes, de la fin du Moyen Âge, ne semblent guère avoir perçu l’originalité de cette dernière solution. Quoi qu’il en soit, la théologie thomasienne des limbes plaide en faveur d’une conception des rapports entre la nature et le surnaturel où la nature garde une certaine consistance relative dans l’ordre même de l’accomplissement de la destinée, ce qui ne fait que mieux ressortir la gratuité d’un surnaturel dont on reconnaît pourtant la haute convenance par rapport à une nature spirituelle ouverte sur l’infini.

  • Page de début: 131
  • Page de fin: 166
  • Catégorie: Article
Lu 1232 fois
BONINO Serge-Thomas, o.p.

Le fr. Serge-Thomas Bonino, o.p., né à Marseille en 1961, est maître en sacrée théologie, docteur en philosophie et en théologie, ancien directeur de la Revue thomiste. Il est secrétaire général de la Commission théologique internationale, président de l’Académie pontificale de Saint-Thomas d’Aquin et doyen de la faculté de philosophie de l’Université pontificale de Saint-Thomas d’Aquin (Angelicum) à Rome, où il enseigne la théologie dogmatique et l’histoire de la philosophie médiévale. Il est l’auteur de Anges et démons, Quatorze leçons de théologie catholique (Parole et Silence, 2007) ;  « Celui qui est » (De Deo ut uno), « Bibliothèque de la Revue thomiste », Paris, Parole et Silence, 2016.

€5.11
(TTC - TVA à 2.1%)

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.