Revue doctrinale de théologie et philosophie
Log in Register

Login to your account

Username *
Password *
Remember Me
You are here:Accueil > The thomistic periodical > The publications > 2012 - Volume CXII > Booklet number 4 > The articles > Peut-on encore penser le péché ?
Monday, 31 December 2012 13:00

Peut-on encore penser le péché ?

Written by
Rate this item
(0 votes)

Additional Info

  • Abstract:

    Aiming to emancipate man from the grip of Christian tradition, modern philosophy has endeavoured to provide a rational explanation for sin. If Nietzsche radically denied its existence by considering it a mere alienating illusion, other authors like Leibnitz or Kant integrated it into the natural order of things, but in so doing they managed to do away with it even more definitely. Although sin cannot be reduced to any rational explanation, it may still be regarded as a free human infraction against the natural order created by God, i.e. as a fault against the universal Good.

  • Extract:

    Le péché est un terme traditionnellement associé au discours religieux, qui désigne une transgression consciente et volontaire contre la loi et l’ordre divins. Sous l’Antiquité, le domaine concerné, large, englobait les dieux eux-mêmes ; la cité, le souverain — grand roi, pharaon, empereur — souvent divinisés. Une telle faute conduisait parfois au plus lourd châtiment — la mort —, comme l’illustre le sort de Socrate. Dans notre culture, sous l’influence marquante du christianisme, le péché désigna les fautes commises contre Dieu, sa volonté, son enseignement. Bien qu’il possède des degrés différents, le péché éloigne de Dieu, et parfois de façon si radicale qu’il peut conduire à la damnation éternelle. La crainte d’une telle fin a conduit les hommes, élevés dans la tradition chrétienne, à suivre les injonctions de l’Église et de ses ministres qui dénoncent les péchés et proposent diverses formes d’expiation.

  • Page number (beginning): 693
  • Page number (end): 726
  • Category: Article
Read 1336 times
MAHÉ Michel

Michel Mahé est docteur canonique en philosophie. Derniers ouvrages parus : Qu’est-ce que l’homme…, Essai d’anthropologie intégrale (Paris, Téqui, 2009) ; Se défaire de l’Église ?, Essai philosophique sur l’Église (Poitiers, Dominique Martin Morin, 2012).

Latest from MAHÉ Michel

€5.11
(Incl. 2.1% tax)

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.